Blessée dans un accident : elle n’est pas d’accord avec la compensation

Par Raj Bissessur O commentaire
Bannoomuthee

Le 23 décembre 2014, Bannoomuthee, 70 ans, marchait sur le trottoir tout près de chez elle à Moka, quand elle a été heurtée tour à tour par deux voitures. Elle a eu l’épaule disloquée et sa jambe brisée en trois morceaux. Depuis, elle se déplacé à l’aide d’une canne.

Trois ans après, elle n’a reçu aucune compensation des assurances. Elle a retenu les services d’un avoué et d’un avocat. Xplik ou K a appelé les hommes de loi. Selon l’avoué, la dame n’a pas été d’accord avec la compensation proposée, Rs 125 000. « Dans ce cas, il s’agit de loger l’affaire en cour. Pour cela, il faut un Full Medical Report de la dame. Cependant, elle ne semble pas intéressée à ce que l’affaire aille au tribunal, car cela va prendre beaucoup de temps », a-t-il déclaré.

L’avocat explique que c’est une affaire civile « qui prendra du temps à résoudre. » « Nous faisons de notre mieux pour satisfaire notre cliente. Vu son âge, nous comprenons sa réticence pour que l’affaire soit logée en cour, car elle sait que l’affaire va durer plusieurs années. C’est le système », a-t-il commenté.

Quelle solution ? L’avocat a invité la dame au bureau de son avoué pour discuter de la marche à suivre.