Arvin Boolell : «S’il le faut, nous ferons de la désobéissance civile»

Par Fernando Thomas O commentaire

Le Parti travailliste tient un congrès à Nouvelle-France ce mercredi soir 12 avril. A cette occasion, Arvin Boolell a longuement critiqué le gouvernement. Il a lancé que «s’il le faut, nous ferons de la désobéissance civil» : «Si ena pou fer desobeissance sivil, nou pou fer li !»

Arvin Boolell a promis que «tou seki inn perdi zot travay, nou pou fer enn demars ki zot gagn zot travay». Il a aussi avancé que le gouvernement a endetté le pays.

Anil Bachoo a, lui, déclaré : «Nous avons obtenu le gouvernement que nous méritons». Selon lui, il n’y a pas de «comparaison entre sir Anerood Jugnauth et Navin Ramgoolam».

Commentant le projet de Metro Express, l’ex-ministre des Infrastructures publiques a affirmé que «Navin Ramgoolam avait lancé ce projet» : «Il l’avait fait comme il se doit, étape par étape. Nou metro leger ti lor pilotis. Zot projet lor tramway.»

Shakeel Mohamed a, de son côté, déclaré que «si besoin est, il déposera une motion de blâme contre la présidente». «Je l’ai déjà fait contre la Speaker», a-t-il rappelé.