Aquarium de Rs 500 M aux Salines : l’actionnariat sera ouvert au grand public

Par Chrisitina Vilbrin O commentaire
Aquarium

Odysseo. C’est le nom que portera l’aquarium que le groupe Eclosia envisage de créer aux Salines. Les travaux de construction débuteront en décembre.  220 000 visiteurs sont attendus durant la première année d’opération.

« Les appels d’offres pour notre projet d’aquarium aux Salines ont déjà été lancés et les travaux débuteront si tout se passe bien en décembre », indique Cédric de Spéville, le Chief Executive Officer (CEO) du groupe Eclosia au Défi Quotidien. Les travaux dureront un an et demi. « Il faudra six mois additionnels pour l’acclimatation des espèces avant que l’aquarium n’ouvre ses portes fin 2019 ou début 2020 », explique notre interlocuteur.

Ce projet, au coût de Rs 500 millions, verra la création de 50 emplois directs. Quant au General Manager d’Odysseo, il sera recruté d’ici six à neuf mois. « Ce qui est intéressant c’est que ce sont des métiers techniques qui requièrent un savoir-faire nouveau. Les futurs  employés seront formés par un groupe d’experts étrangers afin qu’ils puissent devenir autonomes », précise Cédric de Spéville. À savoir que le groupe Eclosia vise, dans un premier temps, 600 visiteurs par jour, soit 220 000 visiteurs la première année et 300 000 visiteurs  au cours de la troisième année d’opération.

« C’est un projet à dimension nationale. Nous voulons que tout le monde y ait accès. Nous proposerons d’ailleurs des formules avantageuses aux écoles et aux Mauriciens qui ont peu de moyens.  Nous comptons aussi ouvrir l’actionnariat aux petits porteurs. Chaque Mauricien peut ainsi devenir actionnaire du projet. Nous travaillons actuellement dessus avec le Stock Exchange of Mauritius et nous espérons que ce sera chose faite dans les mois qui viennent », indique Cédric de Spéville. À travers ce projet, le groupe Eclosia vise aussi à faire découvrir aux Mauriciens et aux touristes toute la richesse de l’écosystème marine de l’océan Indien. « Il y a un besoin urgent de préservation de nos ressources marines. Ce projet va dans ce sens », conclut Cédric de Spéville.

Fiche technique 

Coût du projet : Rs 500 millions. Le groupe Eclosia bénéficie de l’expertise des Français pour ce projet, à savoir la compagnie Clear Reef International.
Superficie du projet : Terrain de  1,5 hectare, 5 000 mètres carrés de bâtiment, 2 millions de litres d’eau,  une cinquantaine de bassins et plus de 10 000 spécimens.
L’attraction principale : Un bassin aux requins de 25 mètres de long et de 16 mètres de large que les visiteurs peuvent découvrir en circulant dans un tunnel transparent.
Date d’ouverture : Fin 2019 / début 2020.
Nombre de visiteurs attendus : 220 000 visiteurs la première année.