Après son arrestation son père le rejoint en cellule

Par Ellvina Nallan O commentaire

Jonathan Marcelin, un repris de justice de 28 ans, a été arrêté lundi par la police de Mahébourg pour vagabondage.

L’homme s’était introduit dans la cour d’une habitante de Mahebourg, âgée d’une trentaine d’années.  Lorsque la jeune femme a tenté de le ramener à la raison, il s’est mis à l’injurier. La jeune femme a porté plainte au poste de police de Mahébourg.  L’enquête menée par le sergent Sheikh-Heerah et placée sous la supervision de l’inspecteur Calleeparsad a permis de retracer Jonathan M., un habitant de Ville-Noire, Mahébourg. Interrogé, il a fait des aveux complets.

« J’étais sous l’influence de l’alcool et j’ai cru que je me rendais chez moi. Mais cette dame a haussé le ton et dans un moment de colère, je l’ai insultée. Je regrette ce que j’ai fait », a-t-il expliqué aux enquêteurs.  Mais alors qu’il donnait sa déposition, un développement inattendu devait se produire. Un homme s’est présenté au poste. Il était excité, parlait fort et se comportait bizarrement. La police lui a fait subir une fouille corporelle et a découvert deux couteaux en sa possession. Il a expliqué qu’il se trouvait dans sa cuisine lorsqu’il a appris que son fils avait été arrêté.

C’est dans la panique qu’il a négligé de laisser les couteaux avant de se rendre au poste.  Il a été placé en détention policière. Mardi,  père et fils ont comparu devant le tribunal de Mahébourg pour leur inculpation. Jonathan Marcelin a été provisoirement inculpé et a dû payer une amende de Rs 700. Quant à son père, il répond d’une charge provisoire de port d’arme offensive. Il a été libéré contre une caution de Rs 500.