Appel à la générosité : un enfant de dix ans a besoin d’une greffe en Inde

By Raj Bissessur O commentaire
Jean-Claude

Jean-Claude doit trouver Rs 3 millions pour financer une greffe de cellules souches hématopoïétiques pour son fils malade. La délicate intervention doit se faire dans la Grande péninsule. Le père de famille lance un appel à l’aide.

J ean-Claude, 40 ans, vit séparé de son épouse. Ils ont deux enfants, âgés de huit et dix ans. En mars dernier, les médecins ont découvert que son fils aîné, Emmanuelito, est atteint d’une grave maladie de la moelle osseuse. L’enfant a besoin d’une transplantation de cellules souches (hemotopoietic stem cell transplantation), une opération qui doit se faire en Inde. Un donneur a été déjà trouvé, mais la transplantation coûtera près de trois millions de roupies mauriciennes.

Pour recueillir cette somme, le père de famille, qui est maçon, compte sur la générosité des Mauriciens. Il a déjà obtenu l’autorisation de la police pour faire une quête publique. Toute personne intéressée à lui venir en aide peut verser de l’argent sur le compte MCB suivant : 000103673350.

Emmanuelito s’est déjà rendu à l’hôpital Apollo de Chennai, en Inde, l’an dernier, aux frais de l’État mauricien. Selon un document signé par la Dr Revathi Raj, Senior Consultant Pediatric Haematologist de l’hôpital indien et en date du 19 août 2016, le patient a été envoyé à Chennai pour une évaluation de la pancytopénie et pour les besoins de transfusion de plaquettes. Toujours selon ce document, une fanconi anemia a été diagnostiquée chez l’enfant, ce qui nécessitera une transplantation de cellules souches. Après des tests conduits sur le père de famille, la mère et le frère d’Emmanuelito, il s’est avéré qu’aucun d’entre eux ne convenait comme donneur.

La doctoresse a donc recommandé que le petit Emmanuelito retourne à Maurice, le temps de trouver un donneur en Angleterre et de revenir par la suite à Chennai. Il devrait y séjourner six mois à l’hôpital indien.

Famille brisée

Jean-Claude doit trouver la somme nécessaire d’ici fin février pour que cette intervention puisse avoir lieu. Le père avance qu’il lui reste encore Rs 300 000 de l’enveloppe d’aide accordée par l’État. « Seules Rs 500 000 ont été dépensées lors du premier voyage en Inde. » Si son petit garçon est gravement malade, la situation familiale de Jean-Claude n’est guère mieux. Il vit séparé de son épouse depuis trois ans et Emmanuelito vit avec sa mère. Leur autre fils vit avec lui.

Greffe de cellules souches

Quand les cellules sanguines sont matures, elles quittent la moelle osseuse pour circuler dans le sang. Lors d’une greffe de cellules souches, on emploie des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse et du sang circulant chez l’adulte. Les cellules souches hématopoïétiques sont fabriquées par la moelle osseuse. Elles sont à l’origine des diverses cellules sanguines : globules rouges, globules blancs et plaquettes.

Dans certains cas, on peut proposer un traitement avec une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Les cellules souches greffées proviennent soit d’un prélèvement de moelle osseuse (cellules souches médullaires), soit d’un prélèvement dans le sang (cellules souches périphériques). Les cellules souches étant en faible nombre dans le sang, on utilise quelques jours avant le prélèvement un médicament qui stimule la moelle osseuse et fait migrer les cellules souches dans le sang. Les cellules souches greffées peuvent aussi venir du sang placentaire. Selon la nature et l’évolution de la maladie, le médecin peut proposer soit une allogreffe (cellules souches hématopoïétiques provenant d’un donneur), soit une autogreffe (cellules souches hématopoïétiques provenant du patient).

LA MOELLE OSSEUSE

La moelle osseuse est un tissu contenu dans tous les os du corps. C’est là où sont fabriquées les cellules souches hématopoïétiques capables de se multiplier et de se différencier en globules rouges, en globules blancs ou en plaquettes :

  • Les globules rouges sont chargés du transport de l’oxygène dans les tissus ;
  • Les globules blancs participent à la défense contre les infections. Il en existe plusieurs sortes, dont les polynucléaires neutrophiles et les lymphocytes ;
  • Les plaquettes contribuent à la coagulation du sang.

(Source :  Institut national de cancer - France)