Amour virtuel : quand les réseaux sociaux jouent aux entremetteurs !

Par Rajmeela Seetamonee O commentaire
Amour virtuel

Les réseaux sociaux ont facilité notre quotidien dans une et mille façons. Même Cupidon s’est mis à l’heure de la technologie. Il a permis à de nombreux Mauriciens de se rencontrer, se fiancer et se marier, par le biais des réseaux sociaux. Trois de ces couples se confient.

Les réseaux sociaux relient des millions de personnes à travers le monde. Ces plate-formes virtuelles favorisent ainsi les échanges sociaux et encouragent les coeurs à se connecter. Pascal et Nadine Laroulette se sont rencontrés sur Facebook, l’un des réseaux sociaux les plus populaires au monde et très privilégiés à Maurice.

Le couple ne se souvient pas de celui qui a envoyé une demande d’ami en premier. Mais, Nadine et Pascal ont de nombreux amis en commun.

« Pascal fait beaucoup de social et le volontariat m’intéresse aussi. On a ainsi commencé à échanger des messages sur ce sujet. Il était, alors à Madagascar. Il organisait un événement pour les enfants et il souhaitait que je l’aide avec une chorégraphie », se remémore Nadine, danseuse et professeur de bharatanatyam. Cette première prise de contact remonte à novembre 2013.

La technologie s’est mise au service des relations amoureuses.

Pascal rentre à Maurice et invite Nadine à dîner pour discuter du projet. Elle va le chercher et la dépose après la rencontre. Elle confie que Pascal n’a pas hésité à l’embrasser ce soir-là. « Le geste m’a choqué », dit-elle. Ils continuent à échanger des messages sur Facebook et décident de se revoir. « Nous avons beaucoup appris l’un sur l’autre quand on se rencontrait physiquement. Nos regards se croisaient et nous pouvions vivre ce que l’autre ressentait. C’est magique », affirme Nadine. « Ensuite, il a tout essayé pour que nous sortions ensemble, il m’offrait des fleurs et des cadeaux. Il a aussi été présent quand j’en avais besoin, surtout lors de mes examens », dit-elle.

Pascal lui offre une bague d’arrêt pour la Saint-Valentin, en 2014. Les fiançailles ont eu lieu en 2016. Ils se marient, en 2017. « Tout n’était pas rose avant le mariage », dit-elle. « Nous nous sommes même séparés avant de se remettre ensemble ».

Anoushka, 27 ans et Ashley, 28 ans, se sont mariés, le 22 novembre 2015. Ils se sont d’abord rencontrés sur Facebook, en 2009. « Je débutais mes cours à l’Université de Maurice et j’ai créé un compte sur Facebook. J’ai, alors, envoyé une demande d’ami à Ashley, après avoir constaté que nous avons un ami un commun », se souvient Anoushka. Les deux jeunes commencent à échanger des messages et leur numéro de téléphone, une semaine plus tard.

Ils décident de se voir à Curepipe. Tout se passe bien. La même nuit, Ashley propose à Anoushka de sortir avec lui. « Il me plaisait bien, mais ce n’est que deux jours après que j’ai accepté sa proposition. Au fil du temps, notre relation est devenue sérieuse. »

Ils commencent à travailler en 2012 et l’année suivante, Ashley demande à Anoushka de parler à ses parents. Il veut officialiser leurs relations et épouser l’élue de son coeur. « Ashley a toujours été là pour moi et il est à l’écoute. Il est mon meilleur ami. 'Facebook' m’a aidé à rencontrer mon âme-soeur. Il est Capricorne et je suis Balance, et selon l’astrologie, nous ne sommes pas compatibles. Pourtant, cela fera bientôt neuf ans depuis que nous sommes ensemble. »

Aisha et Ihsaan, 26 ans tous les deux, sont médecins. Ils ont fait connaissance à travers l’application Whatsapp.

« Nous avons été invités à joindre un groupe de discussion pour jeunes médecins sur 'Whatsapp' où nous pouvions échanger nos opinions et des informations. Un jour, j’ai dit ce que je pensais sur un sujet et cela a plu à Ihsaan. Il a commencé à m’envoyer des messages en privé. Tout est parti de là », explique Aisha. Ils découvrent qu’ils partagent les mêmes centres d’intérêt, opinions et idées. Ils se nouent d’amitié. Ihsaan peut voir la photo d’Aisha sur Whatsapp, mais il ne publie pas la sienne. « Je suis très amicale et lui très timide. Une amie en commun nous a encouragés à nous voir. Nous nous sommes rencontrés et très vite, nous avons développé des sentiments amoureux. Ensuite, nous en avons parlé à nos parents et ils nous ont donné leur bénédiction », indique Aisha avec un charmant sourire.

Dans deux mois, ils vont se marier. « Ihsaan est un homme patient et m’accorde toute son attention. Je ne pouvais pas demander mieux. Je remercie Allah pour m’avoir fait rencontrer Ihsaan même si c’était sur 'Whatsapp' », conclut la jeune femme.