Allégations de Veeren : Pravind Jugnauth irrité par une question de Radio Plus

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Le Premier ministre n’a pas caché son agacement à une question de la presse sur les allégations formulées contre lui par le trafiquant de drogue Peroomal Veeren. C’était ce samedi après-midi 12 août à l’issue de l’ouverture d’une Rodrigues Student Accomodation House à Vacoas.

À une question de notre collègue Al Khizr Ramdin, journaliste chez Radio Plus, lui demandant s’il a donné des instructions pour ouvrir une enquête sur les allégations de Peroomal Veeren, Pravind Jugnauth a lancé ceci:

«Nimport ki ba**** vinn fer declaration mo bizin alle fer lenket ?»

Le Premier ministre devait aussitôt accuser le journaliste «de se mettre dans le camp de Peroomal».

«Aster si ou, et monn dir mo pou gueter, mo pe dir la popilasyon gete dan ki kan saken pou mett zot. Ek mo truv ou pe met ou dan kan Peroomal », a-t-il déclaré à l’adresse du journaliste de Radio Plus.

Soulignons que Peroomal Veeren, qui purge une peine de 34 ans de prison pour trafic de drogue, a été entendu jeudi par la commission d’enquête sur la drogue. Il a allégué que le Premier ministre Pravind Jugnauth financerait le trafic de drogue.

Peroomal Veeren a également allégué avoir financé la campagne du Mouvement socialiste militant (MSM) aux dernières législatives, pour un montant compris entre Rs 25 millions et Rs 30 millions. Selon lui, Geeanchand Dewdanee, actuellement en détention dans l’enquête sur l’importation de 157 kilos d’héroïne, aurait agi comme intermédiaire.

Le trafiquant de drogue allègue avoir financé la campagne du MSM car on lui aurait promis de revoir son cas devant la justice.

Le même jour, Pravind Jugnauth avait rejeté en bloc ces allégations tout en parlant de «blague de mauvais goût».