Alcool et cigarettes vendus aux mineurs : SAJ reste de marbre face aux questions

Par Ronnie Antoine O commentaire
SAJ

La réponse du ministre mentor, sir Anerood Jugnauth a fait l’objet de commentaires, mardi. À l’origine : une question anodine de Malini Sewocksingh sur la vente d’alcool et de cigarettes aux mineurs de la circonscription no 17 Curepipe/Midlands. Sir Anerood Jugnauth s’est obstinément refusé à répondre aux questions supplémentaires, répliquant sèchement, comme si les questions l’incommodaient. Au point où le Premier ministre a baissé la tête, face à l’irritabilité du numéro trois du gouvernement.

Dans sa réponse initiale, sir Anerood Jugnauth explique que pour la circonscription no 17, il n’y a eu qu’une seule contravention de Rs 2 500 pour vente de cigarettes à des mineurs. Malini Sewocksingh en appelle alors à ce dernier, expliquant que de nombreux parents se plaignent de la facilité avec laquelle leurs enfants se procurent cigarettes et alcool à proximité de l’école. La réponse du ministre mentor est aussi sèche que tranchante : « L’honorable membre devrait en parler aux parents de ces enfants ! »

Malini Sewocksingh semble prise de court par le ton sans réplique adopté par sir Anerood Jugnauth. Adrien Duval tente de venir à son secours.  Il suggère que les unités de l’Emergency Response Service de la police fassent des rondes plus fréquentes, surtout dans l’environnement immédiat des collèges. Le ministre mentor reste de marbre : « Nous allons devoir recruter plus d’officiers pour faire plaisir à l’honorable membre. »

Face à l’obstination évidente de sir Anerood Jugnauth à ne pas répondre aux questions, Adrien Duval lancera un dernier assaut teinté de sarcasme  : il demande au ministre s’il pourrait obtenir du Premier ministre qu’il s’occupe du problème. « L’honorable membre peut lui transmettre le message lui-même! » rétorque le ministre mentor avant de se rasseoir abruptement.