À Albion : il fracasse le crâne d’un skipper à coups de brique

Par Kendy Antoine O commentaire
Purmessur D

Purmessur D., un skipper de 30 ans, s’est fait agresser à coups de brique par un dénommé Dharma M., 26 ans, en rentrant chez lui à Albion mercredi soir. La victime a été hospitalisée car elle saignait de la tête. Son présumé agresseur a, quant à lui, été arrêté.

S’agit-il d’un règlement de comptes ou d’une dispute qui a mal tourné ? Ou encore est-on en présence d’un cas de folie meurtrière ? Quoiqu’il en soit, Purmessur D., un skipper de 30 ans, a fait une mauvaise rencontre en rentrant chez lui à Albion mercredi soir. Le jeune homme s’est fait agresser sans aucun mobile apparent, à coups de brique, par Dharma M., 26 ans. Purmessur D. a été hospitalisé. Son présumé agresseur a été placé en détention policière. 

Sur son lit d’hôpital où il se remet de ses blessures, Purmessur D. raconte qu’il rentrait chez lui lorsqu’il a rencontré de manière tout à fait inattendue son agresseur. À son passage, ce dernier l’aurait interpellé. « Ler mo pe pase, linn kryer mwa. Monn al get li », raconte le jeune homme. Après qu’ils ont échangé quelques mots, les choses ont dégénéré.

« Je ne sais pas ce qui lui a pris. Il m’a donné un coup de poing », relate Parmessur D. Surpris, il dit qu’il n’a pu se défendre. Son assaillant se serait alors emparé d’une brique pour l’agresser de plus belle.  « Linn pran enn blok pou li pil lor mo latet. J’ai alors perdu connaissance. »

Un dénommé Tony, qui aurait été témoin de l’agression, s’est confié au Défi Quotidien. « J’ai entendu des éclats de voix dans la nuit. Deux personnes se disputaient et les choses ont finalement mal tourné. J'ai entendu des cris de détresse. Il s’agissait des résidents de la région qui s’étaient précipités sur les lieux. Ils ont vu le jeune homme étendu par terre qui se vidait de son sang. Son agresseur l’avait laissé à son sort », a raconté le témoin.

La police d’Albion a été alertée. Le blessé, qui saignait de la tête, a été transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il a d’abord été admis en salle avant d’être transféré aux soins intensifs.

Interrogé par Le Défi Quotidien, la victime a déclaré qu’elle n’arrive pas à expliquer le comportement de son agresseur. « Je n’ai jamais eu de problèmes avec lui. Il a probablement des problèmes d’ordre psychiatrique. »

La police d’Albion a arrêté Dharma M. Après une nuit en détention, le suspect a comparu devant la cour de Bambous jeudi. Il répond d’une accusation provisoire de serious assault. La police a prolongé sa détention après un refus de caution.