Alan Ganoo réclame un Select Committee

By Thierry Laurent O commentaire //
Alan Ganoo

Le président du Mouvement Patriotique (MP), Alan Ganoo, a plaidé, samedi lors d’une conférence de presse, pour l’institution d’un Select Committee afin de faire la lumière sur toutes les zones d’ombre entourant l’homme d’affaires Alvaro Sobrinho.

Le député de la circonscription no 14 (Savanne/Rivière-Noire), qui a largement commenté ce dossier, est d’avis que cette affaire a entaché l’image du secteur des services financiers mauricien sur le plan international. Ainsi, pour réparer le tort causé, le président du MP soutient qu’un Select Committee devrait être institué. Il a d’ailleurs suggéré que ce comité, qui doit comprendre cinq membres du gouvernement et quatre membres de l’opposition, soit présidé par l’Attorney General.

« Ce Select Committee sera autorisé à convoquer toutes les personnes qu’il juge nécessaire et les auditions ne seront pas ouvertes du public », a-t-il laissé entendre. Ce qui, selon lui, permettra le bon déroulement des auditions. Le rôle joué par la Financial Services Commission (FSC) dans cette polémique a également été pointé du doigt par le président du MP. Il est d’avis que cette institution financière aurait dû procéder à un exercice de « due diligence » sur Alvaro Sobrinho.