Alan Ganoo : «Gulbul, Teeluckdharry et Jaunbocus doivent démissionner»

Par Ronnie Antoine O commentaire
Alan Ganoo

Les actions comptent plus que les mots et celles du Premier ministre Pravind Jugnauth ne sont pas à la hauteur de la situation.

C’est ce qu’a laissé entendre le président du Mouvement Patriotique (MP) Alan Ganoo, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, samedi, alors qu’il commentait les derniers développements survenus autour de la commission d’enquête sur la drogue.

Pour lui, le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry, la Parliamentary Private Secretary (PPS) Roubina Jadoo-Jaunbocus et le président de la Gambling Regulatory Authority Raouf Gulbul doivent tous démissionner, au vu des allégations portées contre eux devant cette commission. « Le barreau mauricien traverse un des moments les plus sombres de son histoire. Quand il y a des allégations aussi graves contre des membres du MSM, ils n’ont d’autre choix que de démissionner », a déclaré Alan Ganoo.

Selon lui, la présomption d’innocence n’est pas un argument valable quand on occupe un poste constitutionnel comme celui de Deputy Speaker ou un autre poste officiel comme celui de Raouf Gulbul. « On juge une personne par ses actes et non par ses paroles », a ajouté le président du MP en référence aux engagements pris par le chef du gouvernement pour combattre le fléau de la drogue. « Gulbul, Teeluckdharry et Jaunbocus doivent démissionner si le Premier ministre veut démontrer qu’il est sincère. »