Agression de l’ex-Chairman de l’Icta : l’accusation provisoire de complot contre Collet et Benoit rayée

Par Ledweena Ramasawmy-Mohun O commentaire
Jean Pascal Roy Collet et Christopher Benoit

Jean Pascal Roy Collet, 39 ans et Christopher Benoit, 30 ans, ont comparu devant le tribunal de Port-Louis le mercredi 13 septembre. Ces habitants de Résidence La Cure étaient poursuivis sous une accusation provisoire d’entente délictueuse dans le sillage de l’agression de Bhanoodutt Beeharee, ex-Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (Icta).

À l’appel du procès, le Police Prosecutor a indiqué que le dossier avait été remis au Central Criminal Investigation Department (CCID) le 14 septembre 2016 après que le Directeur des poursuites publiques a demandé des précisions. En l’absence d’un enquêteur pour savoir où en est le dossier, la magistrate Sophie Chui a rayé l’accusation retenue contre les deux hommes.

L’agression de Bhanoodutt Beeharee s’est produite le 26 mai 2016, en pleine rue, à Port-Louis. L’ex-Chairman de l’Icta avait reçu des coups de cutter. Il avait dû être hospitalisé. Jean Pascal Roy Collet et Christopher Benoit étaient soupçonnés d’être les complices de Désiré Sylvio Candahoo, qui serait l’auteur de l’agression.