Affaire Soodhun : Navin Ramgoolam en appelle à l'indignation

Par Le Défi Plus O commentaire
ptr

« Il n'a pas sa place à l'Assemblée Nationale. Nous devons réagir et demander la démission de Showkutally Soodhun en tant que député. » Ce sont les propos de Navin Ramgoolam, leader du PTr. Il animait une conférence de presse vendredi à Port-Louis.

Navin Ramgoolam souligne que « ce n'est pas la première fois que le gouvernement met en péril l'unité nationale ». « Resaman ou trouv enn polisye ki vinn dir ki pa pou kapav aksepte enn misilman kouma komiser lapolis parski ladrog pou sirkile libreman », dit-il. « C’est grave, poursuit le leader rouge, de constater que l'on se fie sur la communauté du demandeur pour allouer une maison. »

L’ancien Premier ministre fait ressortir qu'il faudra « voir les critères qui ont été pris en compte pour allouer les maisons de la National Housing Development Company (NHDC). » La construction de la nation fait partie du programme du PTr, selon Navin Ramgoolam. Il affirme aussi que l'Equal Opportunities Commission (EOC) reste silencieuse alors que l’article 5 de l'EOC Act souligne qu'il ne faut pas faire de discrimination sur une base communautariste. « Il faut que les Mauriciens réagissent, car ce qui a été dit est grave. C'est une déclaration de guerre contre l'unité nationale », ajoute Navin Ramgoolam.