Affaire Janice Farman - Kamlesh Mansingh : «Monn ser so likou pou li pa denons nou»

Par Kendy Antoine O commentaire
Janice Farman

Des trois suspects arrêtés dans le sillage du meurtre de Janice Farman, Kamlesh Mansingh, 25 ans, était le seul à avoir nié sa participation. Mais samedi, il est passé aux aveux. La victime leur devait Rs 300 000, selon un des suspects.

« Monn ser so likou pou li pa denons nou. » Ces révélations sont celles faites par Kamlesh Mansingh. Cet habitant de Palma, Quatre-Bornes, a expliqué les raisons derrière le meurtre de Janice Farman et pourquoi, avec ses deux complices, Ravish Rao Fakoo, 25 ans, et Hanish Soneea, 18 ans, ils s’étaient rendus à Albion, dans la nuit du 6 juillet.

Kamlesh Mansingh, Ravish Rao Fakoo et Hanish Soneea.

L’un des suspects avait soutenu avoir fait irruption chez la victime, car elle leur devait Rs 300 000. Kamlesh Mansingh, entendu en présence des avocats Ashley Hurranghee et Anoup Goodary, n’a pas encore fourni de détails sur cette somme. « Nou finn desid pou al kokin so loto », a-t-il expliqué aux hommes de l’assistant surintendant de police Luciano Gérard, patron de la Major Crime Investigation Team (MCIT).

C’est Kamlesh Mansingh qui les a véhiculés jusqu’à la maison que louait Janice Farman à Albion. Ils s’étaient masqués le visage pour que l’Écossaise ne puisse pas les identifier. Aux dires du suspect, ils ont pénétré dans la maison. Une fois dans la chambre de l’Écossaise, cette dernière les a surpris et a reconnu l’un d’eux. « Li finn rekonet Ravish », devait-il préciser.

« Nou finn desid pou touy li »

C’est à cet instant que leur plan serait tombé à l’eau. «  Li ti pou inkriminn nou. Nou finn desid pou touy li », a poursuivi Kamlesh Mansingh. Ils se sont alors jetés sur Janice Farman. « Li finn debat. Nou finn blok li ek touf li. Monn ser so likou », a avancé Kamlesh Mansingh.  L’Écossaise n’a pas survécu à cette attaque. Le suspect soutient avoir alors brouillé les pistes en faisant croire à un cambriolage qui aurait mal tourné. C’est ainsi qu’ils ont pris une console de jeux vidéo, un téléviseur et des bijoux comme butin.

Il a également précisé aux enquêteurs que l’enfant de 10 ans, n’était pas dans la pièce au moment du meurtre. Leur forfait commis, ils ont pris la fuite à bord de la voiture de Janice Farman. Au terme de son interrogatoire, Kamlesh Mansingh a été reconduit en cellule policière.

Malgré ces aveux, les limiers doutent de la véracité des propos du suspect. L’Écossaise était cadre dans une compagnie pourquoi s’endetterait-elle auprès d’eux ? C’est ce que tente de comprendre les enquêteurs. De plus, la voiture de la victime a été récupérée le lendemain sur la route de Trois-Mamelles. Les limiers comptent de nouveau interroger Kamlesh Mansingh afin de faire la lumière sur les points évoqués ci-dessus.

À ce jour, les trois personnes arrêtées sont passées aux aveux. Cependant, aucune des versions fournies par les suspects ne corrobore. Ravish Rao Fakoo, a expliqué qu’il s’était rendu sur place, mais qu’il était à l’extérieur de la maison au moment du meurtre, alors que Hanish Soneea a soutenu qu’il surveillait l’enfant pendant que ses amis commettaient le meurtre. Les limiers de la MCIT comptent bien y voir plus clair dans cette affaire. L’enquête, supervisée par le SP Mannaram, suit son cours.

Les suspects vus par leur entourage

« Bon garçon »
Kamlesh Mansingh, 25 ans, est suspecté d’être le cerveau de cette affaire. À Palma, Quatre-Bornes, où il réside, cette situation affecte sa famille. « C’est un bon garçon. Il avait l’habitude d’aider à vendre des légumes. Nous ne croyons pas qu’il ait pu commettre ce crime », nous a dit brièvement son père. Un habitant de la localité que nous avons rencontré a aussi du mal à croire que le jeune homme soit mêlé à ce meurtre.

« Respectueux »
Ravish Rao Fakoo, 25 ans, a été le premier à avoir avoué sa participation au drame qui a secoué Albion. La vieille dame, à qui il loue une maison depuis peu, le  décrit comme un jeune homme discret. « Il y a quelques mois qu’il vit ici. Pa tann limem. Li ale gramatin et li revini tanto. Li koz koz ek mwa. Li paret enn dimoune kalm. Mo pa krwar linn kapav fer sa. Zame li mank dimoun di respe », nous dit-elle.

« Trankil »
Hanish Soneea est le plus jeune de la bande. Âgé de 18 ans, il a fait la connaissance de Kamlesh Mansingh et de Ravish Rao Fakoo, il y a peu. Benjamin de la famille, le jeune homme travaille comme laveur de voiture. Pour sa tante, c’est une situation difficile. « Zame li pann gagn problem ek personn. Li pa pou fer enn zafer koumsa. Li enn garson trankil », nous
dit-elle.