Accusé d’avoir volé Rs 2000 : il tue le compagnon de sa sœur

Par Ellvina Nallan O commentaire
Le suspect, Stephen Montalent est passé aux aveux.

Une dispute entre deux beaux-frères à Goodlands a terminé dans le sang, mercredi soir. Jean-François Boismartin, 50 ans et habitant Mlle Jeanne, Goodlands, a été tué à son domicile. Le meurtrier présumé, Siven Stephen Montalent, 29 ans, est le frère de sa compagne. La victime lui reprochait de lui avoir volé Rs 2 000.

Siven Stephen Montalent n’est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Arrêté dans le sillage de l’enquête sur le vol chez l’avocat Ashley Hurranghee, il avait été libéré sous caution il y a 40 jours. Mardi soir, une dispute a éclaté entre Siven Montalent et Jean-François Boismartin. Ce dernier l’avait accusé d’avoir volé son argent, soit une somme de Rs 2 000. Mercredi, vers 21 heures, une nouvelle dispute concernant ce vol allégué éclate.

Dans un accès de colère, Siven s’empare d’un morceau de béton et assène violemment des coups à  Jean-François. Il subira des blessures à la tête. Ses proches le conduisent à la Medi-Clinic de Goodlands où son décès est constaté. La police est alertée. La brigade criminelle de Goodlands, saisie de l’enquête, procède à l’arrestation de Siven Stephen Montalent. Ce dernier passe aux aveux. Le corps de la victime est, entre-temps, transporté à la morgue où une autopsie est prévue ce jeudi.

Interrogé par les hommes de l’inspecteur Gunga, Siven Stephen Montalent a expliqué les circonstances de ce drame. Selon lui, Jean-François vivait en concubinage avec sa sœur. « Mardi, il m’avait accusé de vol. Il pensait que j’avais volé ses Rs 2 000. Mercredi soir, li finn bwar e linn reakiz mwa. Linn dir mo ser li pe pran so zanfan li pe al res kot so madam aster. Peu après, Jean-François est revenu, accompagné de deux hommes pour m’agresser. Je l’ai agressé pour me défendre », dit le suspect. Après son interrogatoire, il a été placé en détention. Il comparaîtra en cour de Pamplemousses ce jeudi pour son inculpation.

L’enquête menée par les sergents Krishna-Nair, Ramasawmy et Seebhujun, est supervisée par le surintendant de police (SP) Callee.