Accident mortel - La mère de la victime : «Elsa rêvait d’aller à l’université»

Par Ellvina Nallan O commentaire
Elsa Écumoire

Elsa Écumoire, 20 ans, se trouvait sous la véranda d’une boutique où elle attendait l’autobus, dimanche, quand elle a été renversée par une voiture. L’habitante de Camp-de-Masque, qui devait commencer des études universitaires la semaine prochaine, a rendu l’âme le mardi 1er août.

Elsa Écumoire n’a pas survécu à ses blessures. L’habitante de Camp-de-Masque, qui était âgée de 20 ans, avait quitté son domicile dimanche vers 11 h 30 pour se rendre à Port-Louis afin d’assister à une session de prière. C’est ce qu’affirme sa mère Doloress, âgée de 37 ans.

Mais après une demi-heure, la police a informé la trentenaire que sa fille avait été renversée par une voiture. Grièvement blessée, Elsa Écumoire a été transportée à l’hôpital de Flacq où elle a été admise à l’unité de soins intensifs et placée sous respiration artificielle. Elle a rendu l’âme le mardi 1er août.

Le chauffeur de la voiture, qui est âgé de 54 ans et qui habite lui aussi à Camp-de-Masque, a été conduit au poste de police de la localité pour être interrogé. « Je me dirigeais de Quartier-Militaire à Flacq quand arrivé à Camp-de-Masque, j’ai mis le clignotant pour indiquer mon intention de tourner à droite. J’ai ralenti et une autre voiture qui suivait la mienne m’a percuté. Lot loto-la finn tap avek mo loto par deryer e mo loto finn saye finn al tap avek sa tifi-la », a-t-il dit aux enquêteurs.

La police a également interrogé le chauffeur de l’autre véhicule. Les deux hommes ont été soumis à l’alcotest qui s’est révélé négatif. Après leur interrogatoire, ils ont été autorisés à partir.

Mardi, Elsa Écumoire a poussé son dernier soupir. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria de Candos. L’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane a révélé que la victime est décédée des suites de ses multiples blessures.

Doloress n’arrive pas à croire que sa fille ait tragiquement quitté ce monde. « Dokter finn dir mwa mo tifi inn gayn boukou fraktir. Ma fille se rendait à une session de prière quand elle a été renversée par une voiture. Elle s’apprêtait à entreprendre des études universitaires à partir du mardi 8 août. C’était son rêve.

Elle avait attendu avec impatience la réponse de l’administration de l’université de Maurice. Maintenant qu’elle a eu la confirmation, elle n’est plus de ce monde. Elle avait des projets plein la tête », confie la mère d’Elsa Écumoire. Les funérailles de la jeune femme ont lieu ce mercredi 2 août.