Accident fatal à Goodlands - La tante de la victime : «Samuel laisse un grand vide»

By Jonathan Périchon O commentaire
Samuel Jaune

La route a fait une nouvelle victime, jeudi en fin de matinée. Un violent accident a coûté la vie à un motocycliste de 44 ans. Samuel Jaune, surnommé Toy a connu une fin tragique lorsque sa motocyclette a été percutée par un camion à hauteur de Goodlands.

Sous la violence du choc, le motocycliste et son épouse ont été projetés lourdement sur la chaussée. Mandés sur les lieux, les urgentistes n’ont pu que constater son décès. Grièvement blessée, l’épouse a été conduite d’urgence à l’hôpital SSRN de Pamplemousses. Ses jours ne sont pas en danger. Également blessé dans l’accident, le chauffeur du camion a été admis à l’hôpital SSRN. La police n’a pas encore recueilli sa version des faits.  Il s’est soumis à un alcootest qui s’est révélé négatif.

L’autopsie pratiquée par le médecin légiste, le Dr Maxwell Monvoisin, a attribué le décès à un shock due to multiple injuries. Le nombre de morts sur nos routes s’élève désormais à 43.

Rue Edgard Laurent à Roche-Terre, au domicile de la famille Jaune, le temps s’est arrêté. Proches et amis s’attellent à préparer la veillée funèbre pour rendre un dernier hommage à Samuel. C’est un mélange de tristesse et d’incompréhension qui règne. « Notre famille est durement affectée par ce drame » lance la tante de Toy. « Nous ne nous attendions pas qu’une personne en parfaite santé nous quitte aussi brutalement », dit-elle.

Samuel a quitté sa maison jeudi matin, en compagnie de son épouse Fanny. Rien ne laissait présager que le malheur frapperait ce couple. « Samuel avait l’habitude de déposer son épouse à Goodlands, les jours de foire, avant d’aller travailler », nous précise la tante. Ce jeudi matin, leur route ne s’est pas achevée comme prévu et Samuel y a laissé la vie.

Ce père de famille vendait des colliers sur la plage de Péreybère. Il laisse derrière lui trois enfants et une épouse toujours hospitalisée. « C’est par un appel téléphonique que nous avons appris la triste nouvelle ce matin », indique Sabrina, la cousine de la victime. « Samuel était très connu et très apprécié dans la région. C’était un père formidable, et un mari aimant », ajoute-t-elle. « Vu l’état de Fanny, nous ne savons pas si elle pourra assister aux obsèques de son époux… »

Sabrina de préciser que son cousin vouait une réelle passion à la musculation. « Dès que l’occasion le lui permettait, il se rendait au gymnase pour des séances de musculation. Il adorait également son chien, les matchs de foot et les courses hippiques », renchérit sa tante.